Christian Ubertini


> ENGLISH



Projet: PLANS-TYPES POUR LA CONSTRUCTION D'ECOLES PARASISMIQUES EN HAITI
Lieu / année: Haïti / 2010-2012
Organisation: Direction du développement et de la coopération suisse (DDC)
Fonction: Responsable du programme d'infrastructures scolaires (2009-2013)
Collaborateurs R. Zemp, J. Reifler, S. Villiger, O. Ruefenacht, P. Louis, D. Stanley
  A. Wagnières, G. Roux-Fouillet, R. Mompoint, J.-R. Lafontant, D. Léonard
Christian Ubertini

01

Christian Ubertini

Modèle "Béton Armé" variante A


Christian Ubertini

Modèle "Béton Armé" variante B

Christian Ubertini

Modèle "Béton Armé" variante C


Christian Ubertini

Modèle "Maçonnerie Chaînée" variante A

Christian Ubertini

Modèle "Ossature Bois" variante A








Le développement de plans-types de référence pour la construction d’infrastructures scolaires parasismiques et para-cycloniques en Haïti est une des composantes du Programme d’Appui à la Reconstruction des Infrastructures Scolaires « PARIS », financé et réalisé par la coopération suisse (DDC) en Haïti en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale (MENFP). L’objectif des plans-types est de "raccourcir - simplifier - rendre moins coûteuses les phases de conception des dossiers spécifiques de construction d’écoles" par la production de documents techniques de référence basés sur les normes et fondés sur le savoir accumulé et les expériences acquises. Les plans-types sont issus d’un processus de concertation, sous le leadership du MENFP et avec l’expertise technique de la Coopération suisse (DDC), qui regroupe les principaux acteurs du secteur tels que: la Banque interaméricaine de développement (BID), UNICEF, l'Agence de coopération espagnole (AECID), ainsi que le Ministère des Travaux Publics et de la Communication (MTPTC) et des ONG actives dans le secteur.

Un premier modèle en béton armé a été développé spécialement pour les écoles à étages, situées dans les zones urbaines et périurbaines faciles d’accès. Le bâtiment est conçu selon un système statique ductile et moderne à même d’absorber au mieux les sollicitations sismiques. La structure consiste en la répétition d’un voile de béton armé, standard, et dont la disposition espacée laisse de grandes ouvertures. Ces dernières peuvent être remplies par des éléments légers non-porteurs comme : des armoires et étagères entre les classes; et des des fenêtres grillagées en façade pour un éclairage naturel et une ventilation des salles de classes adéquats. Ce modèle se décline en 3 variantes typologiques : une première avec 3 espaces de 50m2 par étage ; une deuxième avec 2 espaces de 75 m2 par étage; et une troisième avec 2 espaces de 25 m2 plus un espace de 100 m2 par étage. Chacun de ces espaces peut être subdivisé en plusieurs sous-espaces, par des parois légères, pour obtenir les différentes surfaces requises par le programme. Par sa nature technique, ce modèle est réservé aux entreprises spécialisées dans la mise-en-œuvre du béton armé.

Un deuxième modèle en maçonnerie chaînée a été développé pour des édifices scolaires à un niveau situés en toutes zones accessibles (urbaine et rurale). Ce modèle est basé sur la technique de construction largement répandue en Haïti qui consiste en des blocs ciment renforcé par des chaînages horizontaux et verticaux en béton armé. Tout en restant simple techniquement, ce modèle propose de légères améliorations par rapport aux constructions habituelles de ce type, notamment pour améliorer la résistance du bâtiment et le confort des salles de classes.

Un troisième modèle en ossature bois a été spécialement conçu pour les zones reculées et difficiles d'accès. Il apporte des améliorations techniques aux constructions vernaculaires existantes localement (Kay peyi, Gingerbread, etc.) et met l’accent sur l’utilisation de matériaux et de main d'œuvre locaux. Ce modèle cherche à proposer une solution concrète pour répondre aux besoins d’élargissement de l’offre scolaire dans les milieux reculés.

Aujourd'hui, ces plans-types et leurs documents d'accompagnement constituent la référence pour la construction scolaire en Haïti suivant une décision ministérielle promulguée et publiée le 1er avril 2014.

télécharger le poster
télécharger le texte de la décision ministérielle
Accéder aux documents de référence sur le site du MENFP